Un continuo lamento

Las farmacéuticas no cesan en sus lamentos, y en sus políticas transnacionales de concentración y de “outsourcing” pero, como bien escribió en su oportunidad Marcia Angell, no paran de cosechar resultados record. Angell se preguntaba lúcidamente ¿de que riesgo hablan cuando año tras año obtienen un rendimiento que supera casi todos los de las otras empresas (incluyendo bancos, financieras, etc)? Ver en  http://tinyurl.com/2uftbp

Les bons résultats 2006 du laboratoire Novartis confortent sa stratégie de redéploiement

20 Janvier 2007, Yves Mamou, LE MONDE
Ayant échoué à fusionner avec Aventis en 2004, Novartis s’est redéployé dans les génériques, les vaccins et les médicaments sans ordonnance. Le bénéfice 2006 est en hausse de 17 %. Chaque année, le laboratoire pharmaceutique Novartis est le premier à publier son bilan. Ses résultats 2006 pourraient bien servir d’étalon au secteur. Alors que cet exercice fut difficile pour toute la profession en raison de la montée en puissance des génériques et de la faiblesse des lancements de nouveaux médicaments, le groupe suisse a pu afficher un chiffre d’affaires de 37 milliards de dollars (28,4 milliards d’euros), en progression de 15 %, et un résultat net de 7,2 milliards, en hausse de 17 %.

Pfizer affiche de bons résultats pour 2006 et supprime 10 % de ses emplois dans le monde
LEMONDE.FR avec AFP | 22.01.07 | 19h27

La firme Pfizer a annoncé, lundi 22 janvier, un bénéfice net plus que doublé à 19,337 milliards de dollars (14,9 milliards d’euros), sur l’année 2006. Ces bons résultats ne remettent cependant pas en cause la restructuration annoncée du groupe.

“Même si nous avons atteint tous nos objectifs financiers pour l’année, nous continuons d’être confrontés à un environnement difficile, y compris une forte concurrence et les risques inhérents au développement de nouveaux médicaments”, précise le PDG du groupe, Jeffrey Kindler.
DES INFORMATIONS IMMINENTES SUR LE PLAN DE RESTRUCTURATION

Plus tard, lors d’une conférence de presse, le groupe a précisé les détails du plan de restructuration qui doit permettre de réduire les coûts de fonctionnement. Celui-ci va entraîner la suppression de 10 000 emplois dans le monde, soit 10 % de ses effectifs totaux. L’Europe est particulièrement affectée puisque la firme pharmaceutique va y réduire ses effectifs de 20 %.

Face à la menace des génériques, AstraZeneca supprime 3 000 emplois
LE MONDE | 02.02.07 | 14h26 • Mis à jour le 02.02.07 | 14h26

Après l’américain Pfizer et ses 10 000 licenciements (Le Monde du 24 janvier), voici le tour de l’anglo-suédois AstraZeneca. Le sixième laboratoire pharmaceutique mondial (classement 2005) a annoncé, jeudi 1er février, un plan de 3 000 suppressions d’emplois de production, soit un peu moins de 5 % de ses effectifs mondiaux (65 000 salariés).

Ces réductions d’effectifs doivent permettre à AstraZeneca de pallier un creux d’activité au cours des années à venir. Bien que le chiffre d’affaires 2006 soit en hausse de 11 % (à 26,4 milliards de dollars, soit 20,3 milliards d’euros), bien que les résultats progressent de 28,3 % (à 6 milliards de dollars), la pression des fabricants de génériques va en effet peser sur le groupe anglo-suédois.

Realmente dan pena.

LJ

Anuncios

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s


A %d blogueros les gusta esto: